Le Livre perdu des sortilèges, tome 1 : Le Livre perdu des sortilèges – Deborah Harkness

Le Livre perdu des sortilèges, tome 1 : Le Livre perdu des sortilèges - Deborah Harkness

Je vous présente enfin ma série préférée ! Celle que je place même avant Harry Potter ou encore La Passe-miroir (qui ne sont pas loin derrière rassurez-vous). J’ai acheté le premier tome de la série de Deborah Harkness, Le Livre perdu des sortilèges, il y a quelques années car le résumé et la première de couverture ont piqué ma curiosité. Ce fut un coup de foudre. J’ai tout de suite adoré cet univers contemporain et l’héroïne à première vue plutôt banale. En même temps, un roman qui commence avec une sorcière maladroite qui aspire à une vie normale, l’université d’Oxford, un manuscrit…cela ne pouvait que bien s’annoncer.

Auteur : Deborah Harkness

Genre : fantasy

Résumé

Diana Bishop est une jeune femme ordinaire, ou presque. Bien qu’elle vienne d’une famille de sorcières, elle se refuse à pratiquer la magie car elle souhaite mener une vie la plus normale possible. Étudiante à l’Université d’Oxford, elle ne se doute pas de ce qu’elle vient de déclencher lorsqu’elle emprunte l’Ashmole 782, un manuscrit, à la Bibliothèque bodléienne.

Avis

Que vous dire ? J’ai littéralement tout aimé, des caractères des personnages aux lieux en passant par le choix des créatures (sorcières, vampires et démons).

J’ai été emportée par les descriptions des lieux, notamment les rues et les bâtiments d’Oxford qui m’ont rappelé les rues dans lesquelles j’ai emmené mes petits pieds. Cependant, mon amour étrange et inconditionnel pour les bâtiments de Grande-Bretagne doit y être pour quelque chose. Je suis également tombée sous le charme de l’intérieur du château de Sept Tours en France.

J’ai beaucoup aimé l’histoire autour de Diana et Matthew car il s’agit d’une relation possible et rationnelle. On ne tombe pas dans des clichés ou une intrigue bateau mais au contraire dans des situations intéressantes qui pourraient être réelles.

De plus, la présence du couple de Sarah et Emily est une belle surprise, je trouve que la présence de personnes LGBT en littérature est malheureusement assez rare. Les tantes, bien que peu présentes dans le récit sont adorables et considèrent Diana comme leur propre fille.

J’ai découvert après ma lecture que l’auteure est une universitaire et une passionnée d’histoire et cela se sent dans le roman. Nous n’avons pas affaire à de vagues descriptions, les termes sont bien choisis lorsque l’on parle d’alchimie ou de manuscrits et le langage de l’époque a également été étudié et inséré subtilement quand c’était nécessaire, sans gêner la fluidité de l’écriture. 

Pour ceux que cela intéresse la série est enfin adaptée à la télévision ! A Discovery of Witches est en effet sorti en France au mois de mars sur Syfy France (et sur Sky One fin 2018 au Royaume-Uni, j’ai juste deux ans de retard). Je vous en parlerai dans une prochaine chronique. Avez-vous déjà eu l’occasion de la regarder ? Je suis bien curieuse de savoir ce que vous en avez pensé.

En bref

À découvrir sans attendre

Les + : une intrigue prometteuse

Divers

Titre original : A Discovery of Witches

Paru le 02/05/2012

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pascal Loubet

Extrait du Livre perdu des sortilèges

La voiture, qui étouffait les bruits d’Oxford, rendait la ville plus étrange que jamais, avec ses flèches et ses tourelles qui surgissaient du brouillard.

Nous nous taisions, et je me rendis compte devant son calme que je n’arrêtais pas de bouger, de ciller, de respirer ou de me rajuster. Pas Clairmont. Il ne cillait jamais et respirait à peine ; chacun de ses gestes était retenu et efficace, comme si sa longévité dépendait de l’économie de son énergie. Je me demandai une fois de plus quel âge avait Matthew Clairmont.

Le vampire prit une petite rue et se gara devant un minuscule café rempli de gens du quartier. Certains lisaient le journal, d’autres bavardaient. Tous, remarquai-je avec plaisir, engloutissaient d’énormes tasses de thé.

Le Livre perdu des sortilèges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *