Le Livre perdu des sortilèges, tome 2 : L’école de la nuit – Deborah Harkness

Le Livre perdu des sortilèges, tome 2 : L'école de la nuit - Deborah Harkness

Un voyage non seulement en Grande-Bretagne mais qui plus est dans le Londres élisabéthain…je dis oui ! L’école de la nuit m’a permis d’imaginer des scènes et une ambiance merveilleuses. Merveilleux n’est peut-être pas le mot étant donné les risques liés à l’époque et à la présence des créatures mais vous m’avez comprise. Je me suis même retrouvée à chercher des rues et les trajets effectués par les personnages sur Google Maps, mais cela est encore dû à mon amour étrange pour les bâtiments britanniques. Je vous rassure nous ne voyageons pas uniquement à Londres. Pour tous ceux qui aiment le roman historique ou la présence de quelques sorcières et vampires, le deuxième tome de la série Le Livre perdu des sortilèges est à lire de toute urgence.

Auteur : Deborah Harkness

Genre : fantasy

Résumé

L’auteure nous donne rendez-vous dans l’ancienne demeure de Matthew… au XVIe siècle. Diana est aux anges et Matthew, inquiet, lui rappelle sans cesse que les dangers sont bien réels. Les créatures sont également bien plus nombreuses qu’à notre époque et Diana se fait trop remarquer. Comme si cela ne suffisait pas, Matthew qui était au départ si heureux de retrouver ses amis qu’il n’avait pas vus depuis plusieurs siècles se renferme étrangement de plus en plus. La maîtrise des pouvoirs de Diana devient vitale pour se protéger et atteindre leur but.

Avis

Bien évidemment, en tant qu’historienne Diana est excitée et s’enthousiasme pour à peu près tout. Elle est plus motivée que jamais pour s’instruire et se concentrer sur ses objectifs mais va heureusement se rendre compte qu’ils ne sont pas là pour faire du tourisme. Entre les maladies, la violence et le fait qu’elle est extrêmement repérable les risques sont nombreux. Ils ont certes remonté le temps afin de fuir leurs ennemis dans le présent, mais c’est à se demander s’ils sont réellement plus en sécurité au XVIe siècle.

J’ai adoré ce deuxième tome qui nous fait voyager dans le temps mais également dans l’espace notamment à Londres et à Prague avec, vous l’aurez compris, une petite préférence pour Londres. J’ai été surprise car l’intrigue n’avance pas réellement. On suit notre couple dans ses aventures mais c’est tout de même moins intense que dans le premier tome. Les descriptions détaillées des rues, des bâtiments mais également la présence de personnes historiques nous plongent avec plaisir dans un autre temps. De nouveaux personnages font leur apparition et nous avons même certains chapitres consacrés au présent, dans lesquels nous suivons les conséquences des actions de Diana et Matthew dans le passé. Deborah nous partage ses connaissances avec amour et justesse. L’école de la nuit nous propose un joli mélange de fantasy avec une touche d’histoire.

En bref

Un mélange de roman fantasy et historique

Les + : Un voyage intéressant

Les – : Une intrigue un peu au ralenti

Divers

Titre original : Shadow of Night

Paru le 04/09/2013

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pascal Loubet

Extrait de L’école de la nuit

Une odeur musquée de pierre humide et de terre m’évoqua brusquement ma captivité à La Pierre. Une nausée monta dans ma gorge. Matthew fit volte-face.

– Diana.

Il  perçut instantanément mon désarroi et enleva sa chemise avant d’enjamber ses bottes renversées par terre et de me rejoindre, vêtu seulement de ses chausses. La lueur du feu joua sur ses épaules et l’une de ses nombreuses cicatrices – celle-ci, longue et profonde, juste au-dessous de l’articulation.

– Es-tu blessé ? demandai-je péniblement, la gorge serrée, le regard fixé sur les vêtements qui brûlaient dans la cheminée.

Il suivit mon regard et murmura un juron.

L’école de la nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *